La Solution Auditive - En toute simplicité

Bouton agrandir
agrandir la vidéo

A+ A-

Le viellissement naturel

Qu'est ce que la presbyacousie ?

Le vieillissement naturel de l'oreille appelé "presbyacousie" (tout comme la presbytie pour la vue) endommage le nombre de cellules ciliées de l'oreille interne d'abord dans les fréquences aiguës.

prothèse auditive La Rochelle

Cette baisse de l'audition est appelée presbyacousie

Sur le plan médical, c'est une surdité de perception liée au vieillissement, d'apparition progressive et généralement bilatérale.

Cette surdité ne provient pas uniquement du vieillissement. Certes, elle apparaît avec l'âge, mais elle résulte des actions conjuguées de facteurs nocifs, tels que la prise de médicaments ototoxiques, l'existence de certaines pathologies, et surtout l'exposition au bruit Les niveaux sonores élevés, liés à la vie professionnelle ou aux loisirs, entraînent l'apparition prématurée d'une presbyacousie.

Pour préserver l'avenir il faut, tout au long de la vie, se protéger des sons violents. Les acouphènes et une hypersensibilité au bruit, peuvent révéler également une presbyacousie.

Premiers signes de presbyacousie, que dois-je faire ?

La presbyacousie apparaît de façon progressive et insidieuse et, le plus souvent, le sujet n'a pas conscience de la dégradation de son audition. L’indice le plus sûr d'apparition de la presbyacousie est la difficulté à comprendre la parole lorsqu'on se trouve en milieu bruyant : repas animé, vie associative, transports en commun, lorsqu'on n'est pas proche ou en face de celui qui parle ...

Dès que l'on a conscience de difficultés auditives, il est recommandé de consulter un médecin ORL qui contrôlera l'audition et en suivra l'évolution, il prescrira en son temps un appareillage.

Dans les premiers temps de la presbyacousie, et en marge de tout appareillage, il est possible d'améliorer le confort d'écoute en adoptant quelques règles de communication.

Dès que l'on en a pris conscience, il est nécessaire de consulter un médecin O.R.L. qui contrôlera l'audition (audiogramme tonal et vocal) et en suivra l'évolution, puis orientera le patient vers un audioprothésiste.

Les audioprothésistes sont des techniciens Diplômés d'État qui sont seuls habilités à délivrer les aides auditives, appareils correcteurs de la perte d'audition, qui, pour être pris en charge par la Sécurité Sociale et les Mutuelles, doivent être prescrits par un médecin.

Contrairement à de simples amplificateurs d'écoute - malheureusement toujours vendus parallèlement car effectivement peu coûteux - les aides auditives numériques d'aujourd'hui sont devenues de plus en plus sophistiquées, fiables et performantes.

Elles amplifient les sons de façon variable et nécessitent donc de nombreux réglages. Une prise en charge et un suivi régulier par l'audioprothésiste D.E. sont nécessaires pour une bonne réadaptation auditive du malentendant.

Une quinzaine de marques se partagent le marché français des aides auditives avec, comme dans beaucoup de domaines, des regroupements mondiaux en 5 ou 6 fabricants principaux.

Eviter les dialogues de sourds

C'est ainsi que dans un couple, pour échapper à l’agacement causé par les "dialogues de sourds" on s'abstiendra de marmonner, de penser à haute voix en parlant pour soi-même.

Il faut privilégier les dialogues utiles, se rapprocher lorsque l'on veut communiquer en évitant de se parler d'une pièce à l'autre, articuler un peu mieux mais sans excès, parler moins vite et à un niveau un peu plus élevé que de coutume, observer le visage de son interlocuteur pour s'habituer à la lecture labiale.

On évitera les lieux bruyants: animations musicales, réunions publiques.

Si nécessaire, on rendra son intérieur plus « cossu » en mettant des tentures, des tapis, des fauteuils qui supprimeront les réflexions inopportunes du son.

Pour la réussite de l'appareillage, le malentendant doit en manifester le désir. L’appareillage est un acte volontaire mûrement réfléchi : il ne doit pas être motivé par des incitations extérieures, la publicité, la volonté des proches ou même la prescription médicale.

La période d'adaptation est quelquefois rapide mais peut aussi nécessiter plusieurs semaines.

Même s'il existe des sujets réfractaires, le port d'aides auditives est généralement très bien vécu et ses bienfaits s'avèrent rapidement supérieurs aux contraintes.

La réhabilitation est simple

Elle s'effectue par compensation physique de l'anomalie et la correction par des verres se révèle immédiatement efficace.

La presbyacousie est une dégradation de l'oreille interne et donc du système de perception : la réhabilitation est plus complexe qu'une simple compensation physique et la correction auditive demande une adaptation du sujet appareil.

Une rééducation orthographique que peut être nécessaire lorsque le résultat fonctionnel n'est pas satisfaisant.

L'audioprothésiste a un rôle majeur dons la réussite d'un appareillage

Son statut professionnel n'est pas celui d'un simple distributeur d'aides auditives, mais celui d'un conseiller, d'un partenaire responsable de l'efficacité des appareils qu'il délivre.

Le malentendant doit le solliciter aussi souvent que nécessaire, et plus encore en cas d'échec ou de difficultés.

Presbytie et presbyacousie sont deux manifestations du vieillissement qui ne doivent pas être considérées de la même façon.

La presbytie est une atteinte du système de transmission de l'œil, et non de son système de perception constitué par la rétine.

Les aides auditives

Elles sont des amplificateurs miniaturisés : elles ne modifient pas l'état auditif de celui qui les porte, mais transforment les sons de telle sorte que l'audition soit améliorée et la parole comprise.

Elles sont confortables et très efficaces en milieu calme. Le port de deux appareils est recommandé dans le cas d'atteintes symétriques des deux oreilles: l'appareillage stéréophonique améliore alors le confort et l'efficacité.


Voir aussi :
Système auditif - Autres déficiences - Acouphènes